navybase

L'armée russe est de retour dans l'Arctique. La base aérienne militaire de l'île kotelny recommence à recevoir des avions et hélicoptères militaires 30 ans après sa fermeture.

La piste a été restauré dans le permafrost. Il a fallu environ deux mois à
plus de cinquante soldats pour mettre en ordre le territoire de l'aérodrome militaire de "Temp".

Les îles Kotelny fait partie de l'
archipel de Nouvelle-Sibérie.

Elles sont bordées par la mer de Laptev et l'océan Arctique. Territoire stratégiquement important pour la Russie, c'était sous
l'ère soviétique une zone spécialement surveillée.

Au ministère de la Défense on planifie de recommencer à y implanter des unités de parachutistes. Maintenant, ils effectuent des exercices à grande échelle : largage d'une cargaison importante sur un terrain inconnu pour l'équipage.

050054050053056056052053

Un avion de transport militaire An- 72 a, le 5 Novembre 2013, pour la première fois après une interruption de 30 ans, atterri sur l' aérodrome de l'Arctique russe de "Temp" sur les îles de Nouvelle-Sibérie.

Pour la réhabilitation des infrastructures il a fallu seulement un mois et demi. Maintenant, il faut allonger et renforcer la piste pour recevoir des avions lourds .

La mission de recommencer l'exploitation des aérodromes "Temp" et "Tiksi" dans le secteur de la route maritime du Nord a été donnée en Septembre par le Président Vadimir POUTINE.
 
L'aérodrome "Temp" sur l'île Kotelny dans la région arctique, après une interruption de 30 ans, recommence à accueillir des avions.Le  5 novembre 2013 a atterri à cet endroit le premier appareil : un An- 72 qui a conduit à cet endroit des représentants du ministère de la Défense russe, avec à leur tête le premier vice-ministre de la défense, le général Arkady BAKHINE, chargés de mettre en place des lignes permanentes de transport dans la région éloignée du nord du pays.

050054050053057056049057

Pour préparer la piste pour le premier atterrissage d'un avion de cette classe il a fallu seulement six semaines. Pour ce faire, un brise-glace de la Flotte du Nord a amené dans l'archipel des îles de Nouvelle-Sibérie les personnes, l'équipement, et les dizaines de tonnes de carburant nécessaires. A l' avenir, elle sera en mesure de prendre en charge même les énormes transports IL-76. Pour l'instant cet appareil laisse tomber les biens nécessaires à l'île par parachute. Aujourd'hui Kotelny a accueilli plusieurs de ces colis, pour un poids total de 40 tonnes .

Les soldats qui habitent sous la toile vont bientôt emménager dans des modules d'habitation en dure. Il a également été porté à l' île en hélicoptère . Dans l'avenir, il y aura plusieurs bâtiments de ce type, ils seront reliés par des passages couverts. L'unité résidentielle sera confortable même quand il fera moins 50. Dans les prochains jours se terminera la vérification du système électrique et du système d'adduction d'eau chaude. La formation du commandement militaire de l'aérodrome "Temp" est presque terminée.

050054050053055052052057

Dans un proche avenir la Russie prévoit de relancer d'autres bases arctique. Fonctionnement toute l'année d'aéroports, contribueront au développement des infrastructures de la route maritime du Nord. L'arctique, notamment à cause du réchauffement climatique, redevient une région stratégique pour la Russie comme route commerciale, débouché pour les hydrocarbures que les compagnies russes recherchent actuellement dans l'océan glacial arctique. Cette zone va être un facteur de tension majeur entre la Russie d'un côté et les USA et le Canada de l'autre.