410410288

Pendant l'année 2013, trois paramètres permettent de démontrer que la Russie a décidé de renforcer la préparation et la combativité des forces russes stationnées en Abkhazie :

 

1° l'entrainement des forces a été renforcé :

Les principaux efforts du commandement ont été dirigés vers l'amélioration de l'entraînement au combat du personnel, le transfert de compétences dans  la prise en main d'armes et de matériel militaire modernes, le maintien du moral des soldats.

Le programme d'entraînement des unités au combat a été réalisé en totalité pour 2013.

Durant les 10 premiers mois  les soldats ont effectué environ 3 000 formations au tir avec la mise en œuvre pratique de la mise à feu d'armes, le tir à partir de véhicules de combat et tir d'armes légères, avec plus de 3 millions de dollars dépensés en munitions de tous types. Au moins la moitié de tirs a eu lieu la nuit.

Environ 1 000 exerces de formation au combat tactique ont été effectués au cours de camps de manœuvres et de sorties sur le terrain.

Au cours de la formation pratique à la conduite de véhicules de combat les pilotes de la base militaire ont acquis des compétences uniques dans les techniques de conduite sur les routes de montagne leur apprenant à surmonter divers obstacles naturels (cours d'eau de montagne, moellons, ravins, etc.) En raison de l'éloignement des terrains de manœuvres du point de déploiement permanent de la base militaires, chaque pilote conduit, en moyenne, sur une distance de plus de 1000 km. Le  total est dans ce domaine d'environ 600 exercices, au cours desquelles ont été parcouru plus de 60 000 km sur les routes de différentes surfaces et itinéraires.

btr_550

2° Le renouvellement de l'équipement des forces spéciales :

 

Le détachement de renseignement de la base militaire russe stationnée en Abkhazie, ont été récemment équipées d'instruments de contrôle topographique moderne et du système de navigation " GLONASS ", ainsi que de stations de reconnaissance à courte portée améliorés et de moyens mobiles de reconnaissance du terrain .

Le personnel de l'unité de renseignement a aussi été équipée de fusils de sniper BTR-80.

Le détachement est composés de 100 militaires disposant d'environ 20 véhicules.

rpo_a_1

 

3° La professionnalisation des effectifs de la base :

Le ministère de la défense de la Fédération de Russie a décidé cette année de doubler le nombre de militaires sous contrat servant sur la 7eme base militaire stationnée en Abkhazie. L'objectif est à la fin de l'année 2013, d'atteindre 1/3 de l'effectif de la base en militaires sous contrat.

Au premier semestre 2013, on comptait 1200 candidats au recrutement sous contrat dans la 7 eme base militaire. 1/3 de ces candidats, soit 400 personnes ont été retenus après les visites médicales et les entrainements de sélections prévues par les normes réglementaires du ministère de la défense russe.

kontraktnikiRed

On peut donc constater, qu'indépendamment des changements politique en cours en Géorgie, la Russie a décidé de s'installer dans la durée en Abkhazie et donne des signes de sa détermination à y défendre ses intérêts et l'indépendance de cette République reconnue par la Fédération de Russie le 26 août 2008.

La base militaire est régie par l'accord russo-abkhaze du 17 février 2010, sur la base de la 131eme brigade mécanisée spéciale et est située dans la ville de GOUDAOUTA, à proximité de laquelle se trouvait, à l'époque soviétique la base aérienne de Bambouta, dont la Russie a annoncé qu'elle la réouvrirait. La durée de la base est de 50 ans et son effectif est de 4 000 hommes et comprend, outre des bataillons d'infanterie, un élément de défense antiaérienne (missiles S-300), un élément blindé (tanks T-70) et un détachement e renseignement.