050052057055053049055048

Le 24 octobre à Moscou, le ministre de la défense russe, le général Sergueï CHOÏGOU a eu un entretiens avec le vice-ministre de la Défense et Chef d'état-major de l'Armée nationale populaire algérienne, le général de corps d'armée Ahmed GAÏD SALAH.

Le 23 octobre, le général GAÏD SALAH, avait rencontré le chef d'état-major général des forces armées de la Fédération de Russie et premier vice-ministre de la défense, le général Valery GUERASSIMOV.

GB1C8863_550

Les parties ont discuté de l'état et des perspectives de la coopération militaire et militaro-technique bilatérale et échangé leurs points de vue sur un certain nombre de questions d'actualité de sécurité internationale et régionale.

Le général Sergueï CHOÏGOU a déclaré que "l'Algérie est un partenaire ancien et fiable pour la Russie et le niveau actuel de la coopération russo -algérienne dans les domaines militaire et militaro-technique en est la preuve."

050052057055053048055049

Le général GUERASIMOV était d'avis que "nos intérêts réciproques correspondent à la recherche de nouvelles formes de coopération" Il a décrit les processus qui se déroulent dans les forces armées russes et a invité son collègue à un échange de vues sur l'état et les perspectives de coopération entre les deux pays . GUERASIMOV a également proposé de discuter des enjeux actuels de sécurité internationale et régionale, vérifier les positions de chacun afin d'évaluer la situation dans la région du Sahara et du Sahel, les perspectives de règlement de la crise syrienne et l' évolution de la situation en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. "Au surplus les relations internationales sont caractérisées par une forte turbulence et nous devons toujours être prêts à répondre de façon adéquate aux nouveaux défis et menaces", a conclu le chef de l'état-major russe.

À son tour, le général Ahmed GAÏD SALAH a déclaré que "l'Algérie a des relations d'un excellent niveau avec la Russie. Nos relations amicales et militaro-techniques sont en développement constant, et atteignent un nouveau niveau, le niveau de partenariat stratégique, qui a été officiellement confirmé en 2006 lors de la visite de la visite du président russe Vladimir POUTINE à Alger" a déclaré le général algérien. Il a également souligné la nature particulière des relations entre la Russie et l'Algérie, qui "sont basées sur les intérêts mutuels et la solidarité".  Ahmed SALAH GAÏD a surtout attiré l'attention sur la culture militaire commune de la Russie et de l'Algérie, qui, selon lui "est accessible pour les officiers des deux pays".


Cette visite d'un commandant militaire de haut algérien en Russie est une première depuis la nomination du général de corps d'armée Salah AHMED GAÏD comme vice- ministre de la Défense - Chef d'état-major de l'Armée populaire nationale algérienne .

Le général AHMED GAÏD SALAH restera en Russie jusqu'au 25 octobre.

big_789434

La coopération Russo-algérienne a été relancée par Vladimir POUTINE à partir de 2001 (visite officiel d'Abdelaziz BOUTEFLIKA à Moscou en avril 2001). La coopération militaire russo-algérienne a, depuis été très active :

 

 

En novembre 2002, la Russie a lancé le premier satellite algérien servant à prévenir les catastrophes naturelles, ALSAT-1. Ce satellite a été mis en orbite par le lanceur russe Cosmos-3M. En octobre 2004, l'agence spatiale fédérale russe et l'agence spatiale algérienne ont signé un mémorandum de coopération dans le domaine spatial.

En avril 2006, le Kaliningrad, navire de guerre, fait escale à Oran, pour des manœuvres avec les forces navales algériennes puis il est passé par Alger pour des rencontres protocolaires à bord.

En mars 2006, accord militaire entre les deux pays lors de la visite du président russe Vladimir POUTINE en Algérie. L’accord concerne la livraison, au profit de l’Algérie, d’avions de combat russes : 36 MiG-29, 28 Su-30, 14 Yak-130, ainsi que 8 S-300, le système mobile multicanal de missiles sol-air, et 300 chars de combat T-90 pour un montant de 7,5 milliards de dollars. En contrepartie de cet achat, la Russie va effacer la dette algérienne, estimée à 4,7 milliards de dollars.

En 2010, deux sous-marins russes Classe Kilo seront livrés à l'Algérie, l'un au mois de mars, l'autre au mois de septembre.